Call of Duty Cold War : déjà des tricheurs

Quelques semaines seulement après la sortie de la pré-saison, la guerre froide Call of Duty est déjà en proie à des tricheurs. Assoiffés de victoire, ces joueurs n’hésitent pas à user de méthodes bien ciblées pour gagner à tous les coups. Dès la sortie de la version bêta du jeu il y a quelques mois, des clips montraient les différentes techniques de triche circulant sur le net. Les gamers ont pu voir à quel point les hacks ont envahi le jeu vidéo du moment et renversent la donne ! Pourtant, tricher peut mener au bannissement du compte du joueur. Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Le contexte de la dernière version de Call of Duty

Après le Call of Duty Warfare qui est sorti en 2019, Call of Duty Black Ops Cold War nous plonge dans l’ambiance de la Guerre froide où un groupe d’agents spéciaux de la CIA se met en chasse d’un ancien agent secret soviétique, Perseus, jusqu’à la guerre du Vietnam. Vous pouvez personnaliser votre personnage joueur et choisir de lui conférer certaines compétences. Les sensations fortes sont aussi au rendez-vous avec les modes multi-joueurs comme l’élimination confirmée, le death match par équipe, le mode escorte de VIP…

Les différentes techniques de triche pour Call of Duty Cold War

Sorti tout récemment, Call of Duty : Cold War fait déjà l’objet de différents hacks ultra puissants comme ceux de Teddax qui permettent de gagner à tous les coups. Les cheats pour le jeu de shoot de l’année 2021 sont nombreux, comme la vision à travers les murs, l’auto-viseur ou encore le tir automatique qui se déclenche dès qu’un adversaire passe dans le champ de vision. Couplé au viseur automatique, vous êtes sûr de faire un carton à chaque fois !

Notez que ces hacks sont interdits par les éditeurs du jeu et peuvent causer des sanctions (le joueur sera banni du jeu). Les tricheurs doivent alors être discrets ou réserver leurs cheats à un serveur privé. Généralement, quand ils jouent en ligne, la prudence et la parcimonie leur permet d’être indétectables et donc d’éviter les mesures anti-triches du le jeu. C’est ce qui leur de tricher discrètement, et de gagner facilement sans se faire prendre. Si certains ont recours à cette méthode pour le simple plaisir de gagner, d’autres le font pour agacer les autres joueurs. Voici les cheats et hacks les plus utilisés par les tricheurs pour tourner à leur avantage le fonctionnement du jeu Call of Duty Black Ops Cold War.

Call of Duty cold war

Le Wallhack

Ce cheat permet de voir à travers les murs et tous les objets qui, normalement, obstruent la vue. Les tricheurs vont ainsi apercevoir leurs adversaires bien à l’avance et griller toutes les stratégies d’encerclement, de sniper ou de camping. Selon les sites qui proposent ce type d’outil, ce hack fonctionne avec tous les modes et toutes les cartes du jeu.

Indéniablement, il s’agit d’un atout discret qui fait toute la différence entre deux joueurs de même niveau. Grâce à cette technique, on anticipe les stratégies adverses et on peut même retourner la situation à son avantage. Quel plaisir de surprendre un adversaire dans le dos quand il croit justement vous surprendre ! Dans Call Of Duty, l’art du déplacement fait partie de la stratégie. Il faut bouger tout le temps, bien connaître les maps pour savoir où planquer, où passent forcément les adversaires, où sont les équipiers et où attendre un ennemi en toute sécurité. C’est ce besoin de visibilité et d’anticipation que ce cheat a voulu exploiter.

Le Wallhack ESP

Variante de la technique wallhack que nous avons vu précédemment, il s’agit toujours de l’option qui permet de voir les ennemis à travers les murs, mais la différence, c’est que le tricheur recevra également différents détails sur le joueur. En effet, il va voir non seulement le nom de chaque ennemi, mais aussi à quelle distance il se trouve par rapport au tricheur, les points de vie qu’il lui reste, son arme principale… bien pratique quand on vise les stats et qu’on doit se débarrasser en priorité d’un adversaire un peu trop acharné.

L’Aimbot

Le joujou préféré de ceux qui veulent gagner à tous les coups s’appelle l’Aimbot. C’est véritablement l’un des hacks les plus puissants : il vise à votre place ! Vous en avez marre de ces joueurs qui font systématiquement mouche à 200m avec une arme basique ? Rabattez leur caquet avec l’Aimbot, qui vous permet de faire un shoot parfait avec n’importe quelle arme et à n’importe quelle distance. A utiliser avec parcimonie, il existe également un mode rafale RAGE qui permet de tirer automatiquement dès que ça bouge dans votre champ de vision… couplé au viseur automatique, tout détruire devient jouissif, mais pas très discret !

Call of Duty : Cold War, un jeu hacké dès sa version bêta

Bien avant sa sortie le 13 novembre dernier, Call of Duty : Cold War pouvait être joué via une bêta ouverte sur Xbox One, PS4 et PC. Mais les tricheurs le prenaient déjà d’assaut. Personne n’aime perdre dans la vie en général, mais surtout dans les jeux vidéo ! En effet, c’est frustrant de systématiquement se faire descendre sur un coup de chance alors qu’on avait la bonne stratégie. Toutefois, ce n’est pas une raison pour tricher, du moins d’après les éditeurs de jeu vidéo. Il est vrai que le succès a encore plus de goût quand il survient après une série de défaites. Plus vous galérez, plus la satisfaction sera grande quand vous aurez compris votre erreur et aurez réussi à franchir le cap. Mais les tricheurs ne sont pas du même avis !

Bien entendu, COD : Cold War est loin d’être le premier jeu vidéo à être victime de triches. D’ailleurs, Activision a déjà pris des mesures, notamment contre les wallhacks et les Aimbots. Malgré les méthodes recommandées pour passer inaperçus, les tricheurs maladroits ont facilement tendance à abuser de leurs atouts et à dévoiler le pot aux roses dès la version bêta du jeu.

Calll of duty cold war tricherie

Tricher avec les Hacks sur COD : Cold War : quels risques ?

En ce qui concerne la sanction, les tricheurs risquent toujours de se faire prendre s’ils ne font pas preuve de discrétion. Alors, est-il possible de tricher en évitant la sanction ? La réponse est oui, et c’est même assez simple. Pour ne pas se faire prendre, les tricheurs doivent éviter de suivre les joueurs à travers les murs, sinon il est évident pour les autres qu’ils n’utilisent pas les mêmes règles du jeu. Ils évitent également d’activer en permanence l’Aimbot, notamment en mode RAGE, pour éviter d’attirer l’attention. Ils préfèrent activer le mode silencieux qui est bien plus discret… bref, tout est affaire de subtilité !

Informatruc.com