Comment choisir son climatiseur mobile ?

Les maîtres mots d’un climatiseur mobile sont : aucun travail d’installation, un investissement plus faible et une efficacité satisfaisante. Il y a aussi son caractère portable permettant de le déplacer d’une pièce à une autre. Quoi qu’il en soit, ce n’est pas n’importe quel modèle qui va vous combler. Nous allons vous détailler les critères de choix pour un climatiseur mobile. Notre guide comparatif est aussi à votre disposition pour vous aider à se décider.

Les types de climatiseurs mobiles

Sur le marché, vous avez la sélection entre un modèle monobloc et un prototype split. Comme son nom l’indique, le climatiseur mobile monobloc est constitué d’une seule unité à l’intérieur de laquelle il y a tous les organes. Il nécessite un système d’évacuation de l’air chaud comme l’entrebail d’une fenêtre. Ce premier groupe se distingue par sa légèreté, sa praticité et ses dimensions modestes. Il affiche aussi un prix plus abordable. Toutefois, il génère un bruit entre 50 à 70 dB. Par ailleurs, un climatiseur mobile split est composé de deux unités. La première fait office au compresseur et au condenseur. La deuxième est réservée uniquement pour la ventilation. Cette configuration explique un meilleur rendement pour ces modèles. De plus, ils demeurent aussi discrets de par son niveau sonore inférieur à 40 dB. Toutefois, ils sont plus encombrants et plus onéreux.

Les caractéristiques techniques à analyser

D’abord, un climatiseur mobile est un appareil frigorigène possédant deux indicateurs de performance. Ils s’agissent du SEER et du SCOP. Le premier paramètre désigne l’efficacité frigorifique, d’où la production de froid. Le deuxième est relié à la possibilité de fonctionner en mode chauffage. Sur la fiche technique, ils s’agissent des indications A+++, A++, A+, A et B. En d’autres termes, ce sont la catégorie énergétique et la puissance frigorifique. Il y a ensuite la fonction traitement d’air. Certains modèles ne se limitent pas à refroidir l’air, mais à l’humidifier en même temps. D’autres sont dotés d’organes qui agissent inversement en déshumidifiant l’air. Les climatiseurs mobiles de dernière génération peuvent purifier l’air comme la procédure d’ionisation.

Vous avez après le débit d’air, le régime et la puissance du moteur. La plupart des modèles classiques proposent un débit entre 350 et 450 m3/h. Pour une utilisation domestique, 350 m3/h est déjà suffisant. À titre d’exemple, une puissance frigorifique de 2000 W saura rafraîchir une salle d’environ 20m2. Pour vous aider à calculer, l’énergie nécessaire pour chauffer une surface de 1m2 vaut entre 100 et 130 W. Il reste à voir les diverses options telles que la minuterie, la télécommande et un programmateur intégré. Elles sont destinées à assurer la praticité de l’appareil. Il y a aussi les modes comme le fonctionnement en simple ventilateur.

D’autres critères à prendre en compte

Ils s’agissent en premier lieu de votre fréquence d’utilisation et la durée d’utilisation. Ceci pour vous dire qu’un climatiseur mobile est un équipement d’appoint, un usage 3 à 4 jours par semaines durant 4 heures au maximum. En effet, la plupart des acheteurs servent d’un climatiseur mobile durant les saisons estivales seulement. Il y a la taille de la pièce à climatiser. Pour avoir un rafraichissement uniforme et efficace, les puissances de la machine doivent être bien étudiées. Sur le marché, vous avez les meilleures marques et les entrées de gamme. Votre décision va dépendre de votre budget et de vos besoins. Quoi qu’il en soit il est possible de trouver un compromis entre tous les facteurs. Un climatiseur mobile peut vous servir toute l’année. Il vous suffit de choisir un prototype muni du mode réversible. En d’autres termes, l’appareil est destiné à chauffer votre intérieur durant les saisons froides. Cette catégorie affiche un tarif plus onéreux, mais il demeure plus polyvalent.

Informatruc.com | Comparatif, guide d'achat high-tech / électroménager