Comment bien prospecter sur LinkedIn ?

LinkedIn est aujourd’hui un des meilleurs réseaux sociaux professionnels en ligne. Il est utilisé par plus de  200 millions de professionnels de par le Monde, dont près de 8 millions en France. L’application est donc une formidable opportunité pour les entreprises d’acquérir une plus grande notoriété et de développer leur chiffre d’affaires.

 Bien définir la persona de l’entreprise

Le meilleur moyen de réaliser quel est son public cible est d’inventer une fiche d’identité fictive de la personne « cliente type ». En définissant tout d’abord, son âge, son sexe si cela est pertinent, puis, le plus important ses caractéristiques à savoir : ses objectifs professionnels et personnels, ses envies, son profil de consommation dans le secteur envisagé. La persona ainsi élaborée, il est tout à fait possible d’élaborer les scénarios l’amenant à consommer le produit ou le service et de remplir la seconde conditions pour bien prospecter sur LinkedIn.

Soigner son profil sur LinkedIn pour cibler ses prospects ?

En le remplissant, il est nécessaire de s’inspirer de la persona afin de coller aux mieux aux scénarios prévus. Les algorithmes utilisés par LinkedIn travaillent en premier lieu à partir de mots-clés. Mais pas comme pour une fiche produit avec un seul d’entre eux, mais bien  avec tous les substantifs et verbes d’action employés sur la fiche de profil. L’application fonctionne alors comme un véritable moteur de recherche et mettra en relation des profils correspondant à l’offre apportée. Par exemple, ne pas hésiter à décrire en détail tout ce qui fait que le produit ou le service est remarquable ou  à bien expliquer ses compétences en les détaillants finement. Une entreprise aura également à cœur de montrer son expertise dans son domaine, cette description, si elle est soignée, en assurera une première démarcation par rapport à ses concurrents. Il faut aussi bien choisir sa photo à mettre sur le réseau. Tout d’abord, les profils consultés le sont majoritairement avec photo, ensuite c’est aussi le moyen d’assurer les lecteurs du sérieux des intentions. Quelqu’un qui s’expose est toujours plus crédible, dans l’inconscient collectif, que quelqu’un qui se cache.

Créer un réseau, le plus étendu possible.

Pour s’attirer un maximum de visiteurs, il est important d’avoir un grand nombre de contacts. D’un point de vue sociologique, il est reconnu que les personnes ayant le plus de contacts sociaux, au sens général, sont les plus sociables ! Non ça n’est pas un pléonasme, juste une affirmation que quelqu’un qui est très connu est digne de l’être encore plus. C’est pareil sur LinkedIn, en multipliant les contacts on en attire davantage. Au début, on peut se mettre en lien avec des connaissances déjà établies, et puis petit à petit  avec des profils intéressants pour l’activité que l’on souhaite développer.

Etre pro-actif

Seulement la moitié des inscrits se connectent régulièrement sur LinkedIn. Sachant cela, il faut prendre en compte l’importance d’une connexion régulière pour améliorer sa visibilité. S’accorder entre 30 et 40 minutes de prospection quotidienne vous assure d’être repéré par les plus assidues des personnes. Il peut s’agir de recherche de contacts, de demandes de recommandations. En fonction de l’activité à développer, un tri géographique est possible.

Ensuite, LinkedIn informe grâce à une pastille verte sous l’image de profil que la personne est connectée. Cela permet d’entrer en contact avec des cibles repérées au préalable.

Pour optimiser encore les chances de réussir une prospection LinkedIn, il existe des outils très puissants tels que waalaxy qui automatise toutes ces actions, en envoyant des messages, des invitations ou encore des e-mails entièrement paramétrés par l’utilisateur. Tous ces conseils permettent une optimisation importante du taux de conversion.

Informatruc.com