Comprendre le langage de l’hébergement web

Vous envisagez de lancer votre propre site web ? Vous avez besoin d’un hébergeur et de comprendre par la même occasion le langage de l’hébergement web. Il vous faut pour ce faire définir plusieurs paramètres avant de vous investir entièrement dans votre projet. Qu’est-ce que l’hébergement web ? Qu’est-ce qu’il implique ? Nous vous disons tout ce que vous devez savoir sur ce service devenu courant.

Vers une définition de l’hébergement web

Pour mieux comprendre le langage employé dans le monde de l’hébergement web, vous devez avant tout savoir de quoi cette pratique relève. Comme vous le savez, votre site web a besoin de textes, d’images, de vidéos et de diverses animations pour être opérationnel. Ceux-ci requièrent cependant un espace de stockage pour être visibles sur le réseau. Ils doivent ainsi être stockés sur une machine disposant d’une mémoire importante appelée serveur. Et c’est le service qui gère tout ce procédé qui est défini comme l’hébergement web.

Comment choisir son hébergement web ?

Il existe quatre typologies d’hébergement web : partagé ou mutualisé, dédié, VPS et nuagique ou via cloud. Le choix dépend de la nature de votre site web, de votre rigueur en matière de sécurité et de vos nombreuses attentes. Plusieurs professionnels du domaine, qu’on appelle hébergeurs, proposent « d’héberger » votre site en tentant de répondre au mieux à vos exigences. Pour ce faire, l’hébergement web LWS présente plusieurs avantages et offre un service accessible à tous. En effet, toutes les fonctionnalités que vous recherchez en matière d’hébergement seront à portée de main. Cela va de la nature de l’hébergement, du choix de votre nom de domaine, du système utilisé pour gérer votre contenu et d’autres options annexes.

hébergement web

Quelques notions à connaître

Le domaine de l’hébergement web est très technique. Si vous souhaitez créer et lancer vous-même votre site, c’est tout à fait possible. Toutefois, vous devez maîtriser certains concepts clés comme le langage PHP, le certificat SSL, la gestion de base de données MySQL et bien plus encore.

  • Langage PHP : il s’agit d’un langage de programmation web. C’est le serveur qui sera en charge de l’interpréter et produire un code compréhensible par des logiciels. Il peut être intégré facilement au code HTML. Le langage PHP est utilisé dans le développement de site web ainsi que leur gestion ;
  • Certificat SSL : un serveur a besoin d’un certificat SSL pour crypter et sécuriser les informations des sites hébergés. Il active le cadenas et le protocole « https » et a pour rôle de sécuriser la connexion qui s’établit entre le serveur d’un site donné et le navigateur ;
  • Protection anti-DDoS : les attaques par déni de service plus connu sous le sigle DDoS se multiplient. Pour pallier ce genre de situation, les hébergeurs équipent leur serveur de protection anti-DDoS, permettant de rendre un serveur, une infrastructure ou un service indisponible ;
  • Technologie SSD : il s’agit d’une technologie de stockage plus révolutionnaire que le disque dur classique. Pour un hébergement de qualité, cette technologie est requise de par sa rapidité. En effet, elle offre des actions plus rapides et bien d’autres avantages ;

Pour se familiariser avec l’univers de l’hébergement web, il est recommandé de s’imprégner de tous ces termes. Ces points abordés plus haut sont d’ailleurs essentiels pour différencier un bon hébergeur d’un hébergeur lambda. Cette liste n’est cependant pas exhaustive. D’autres critères sont à prendre en compte pour bien choisir un hébergeur : logiciels pré-installés, base de données MySQL…

Informatruc.com