Food and Tech : InVivo lance son programme d’innovation

InVivo, le groupe coopératif agricole continue à investir dans les métiers d’avenir et souhaite toujours un peu plus soutenir les nouvelles technologies. Avec la création d’un laboratoire digital, et un appel lancé auprès des start-ups, des étudiants ou des salariés du groupe, InVivo souhaite réinventer le monde de l’alimentation, et ça passera forcément par la France.

InVivo Food&Tech : l’innovation dans l’alimentation

C’est en juillet dernier que le groupe coopératif agricole créait une cinquième filiale nommé InVivo . C’est un pôle des métiers entièrement dédié à l’innovation dans l’alimentation et le business, qui devrait permettre au groupe de prendre une position très intéressante sur le secteur agroalimentaire.

L’ambition n’est pas cachée, le but est devenir « un acteur majeur de l’innovation alimentaire », tout en intégrant les tendances actuelles en terme de consommation. Il faudra aussi offrir une intégration plus importante de la chaîne de valeur pour l’agriculture française.

Jusqu’à aujourd’hui, le groupe InVivo comprenait 220 coopératives et plus de 300 000 agriculteurs. Prés de 10 000 employés travaillent pour le groupe et sont répartis dans 31 pays. Avant l’ouverture de ce nouveau pôle, le modèle économique du groupe se basait sur 4 métiers que sont l’agriculture, la santé animale, la nutrition et les distribution grand public et le vin. InVivo entreprend une transformation numérique qui a débuté en 2016 avec le plan InVivo Tech 2020, et c’est donc ainsi que ce 5e métier dans l’agroalimentaire a été envisagé.

Un appel à l’innovation

C’est à Montpellier, le 2 octobre dernier que le groupe a décidé de lancer le tout premier challenge portant le nom de InVivo Quest. Il s’agit d’un programme qui a pour but de pousser à l’innovation sur la totalité de la chaine de production ou de distribution.

Pour cela, tous les intra-preneurs qui sont les collaborateurs du groupe sont mis à contribution, mais pas seulement. InVivo invite aussi les start-ups françaises et les écoles d’ingénieurs en agroalimentaire, ainsi que les écoles numériques à se joindre à la bataille. Les autres challenges seront lancés ensuite dans quatre autres grandes villes que sont Paris, Lyon, Bordeaux et Nantes, avec une finale sur la capitale française.

Pour ce premier challenge, sept groupes d’étudiants venus de quatre écoles différentes étaient présents, il y a avait aussi 18 start-up avec chacune un projet et 15 intra-preneurs. InVivo a donc su attirer du monde afin de stimuler au maximum l’innovation.

Un laboratoire pour progresser

Tous les participants devaient travailler sur des thématiques précises. Il y avait donc :

  • La NewFood : Avec les tendances actuelles les aliments nouveaux, les derniers processus de production ou encore les dernières tendances de consommation.
  • Le Retal4Foof : Avec les chaînes d’approvisionnement et la mise en marché.
  • L’UrbanFood : Avec la production et la distribution dans les villes.
  • Le DigitalMarket : Avec la numérisation des échanges et des marchés.

L’ensemble des brillants lauréats sélectionnés bénéficient ensuite d’un coaching personnalité et d’une accélération de la mise en place de leur projet avec InVivo, ou bien via un des nombreux partenaires du groupe. Les start-ups bénéficient quant à elles d’un accompagnement encore plus important et d’un coup de pouce qui va accélérer le business par les réseaux de distribution du groupe coopératif agricole ou de ses collaborateurs.