Olympia Photomaker 3.0 : le scanner diapositive de dernière génération

Choisir un scanner diapositive peut être assez difficile. Le choix se fait en fonction de plusieurs critères importants. Il est encore plus difficile lorsqu’on ne dispose pas de connaissance particulière dans la numérisation de photos analogiques. Comment parvenir à trouver le meilleur modèle ? L’équipe d’informatruc.com a préparé pour vous un guide d’achat dans lequel vous trouverez tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir, utiliser et entretenir un scanner diapositive. L’Olympia Photomaker 3.0 qui a été testé par notre équipe pourrait aussi vous intéresser. Il s’agit d’un scanner diapositive moderne et performant. Vous souhaitez mieux connaître cet appareil ? Suivez cette revues spécialement élaborée par nos experts.

9.2 Total Score
Olympia Photomaker 3.0 avis

L'Olympia Photomaker 3.0 est l'un des plus faciles à utiliser.

Rapport qualité/prix
9.3
Simplicité d'utilisation
9.7
Résolution
8.7
Qualité de la numérisation
9
Notre avis : Moderne et facile à manipuler
L’Olympia Photomaker 3.0 est un scanner diapositive qui intègre des fonctionnalités modernes qui le rendent plus performants.

Points négatifs

L’Olympia Photomaker 3.0 dispose d’un chargeur qui supporte une seule diapositive à la fois. Il faut donc retirer et replacer la diapositive à chaque photo. La numérisation prend donc plus de temps qu’avec un modèle qui supporte plusieurs diapositives en même temps comme le Rollei PDF-S 240 SE. Ce scanner diapositive est proposé avec un réglage de luminosité automatique ou manuelle. En mode automatique, la fonction présente quelques défaillances et ne fonctionne pas à tous les coups.

Points positifs

Le design de l’Olympia Photomaker 3.0 diffère de celui des gros scanners diapositive comme l’OneConcept 979GY. Il adopte un look plus moderne, épuré et compact. Son panneau de commande doté d’un écran LCD de 2,4 pouces est très pratique. Les quatre boutons qui l’équipent suffisent largement à effectuer la numérisation et à paramétrer l’appareil. Vous pouvez brancher le scanner diapositive à un ordinateur. Il est compatible avec les systèmes d’exploitation Windows et Mac et ne nécessite pas de pilote ou de logiciel d’installation complexe. Ce modèle n’intègre pas d’application de retouche d’image. Vous pouvez, néanmoins, régler très facilement la luminosité afin d’obtenir des images numérisées plus claires. Ce modèle est compatible avec toutes les bobines de film (super 8, 8 mm…), les négatifs de 35 mm et les diapositives. En outre, ce modèle est proposé à un prix intéressant. Vous pourriez vous l’offrir en payant environ 110 €.

En quelques mots

L’Olympia Photomaker 3.0 est scanner diapositive moderne, tant au niveau des fonctionnalités que du design. Certains modèles présentés dans la page dédiée aux tests de notre site sont plus performants. Son chargeur de diapositive présente aussi des capacités limitées. Quoi qu’il en soit, ce scanner diapositive remplit parfaitement son rôle et vous permet d’améliorer la qualité des images avant de les enregistrer dans une carte mémoire SD ou SDHC.

Caractéristiques

Marque : Olympia
Modèle : Photomaker 3.0
Type : scanner diapositive
Format de conversion : JPEG
Résolution des images : 20 MP
Supports compatibles : négatives 35 mm, diapositives 126/127/110, bobines de film 8 mm, super 8
Écran LCD 2,4 pouces en couleur
Défilement manuel des films et du chargeur de diapositive
Mémoire interne pour 40 images
Slot carte SD et SDHC
1 Port USB
Réglage de la luminosité : automatique et manuel
Sortie TV (câble non fourni)
Systèmes d’exploitation compatibles : Windows, Mac

Notre avis : Moderne et facile à manipuler
L’Olympia Photomaker 3.0 est un scanner diapositive qui intègre des fonctionnalités modernes qui le rendent plus performants.

Olympia Photomaker 3.0 test : compatible avec tous les formats analogiques

L’Olympia Photomaker 3.0 présente une large compatibilité. Vous pourriez convertir sur cet appareil les négatifs de 35 mm, mais aussi toutes les variantes de diapositives (126, 127, 110). Si vous disposez des fameuses bobines super 8 et 8 mm, vous pourriez également numériser les images qu’elles comportent. Des chargeurs dédiés pour chaque type de supports sont déjà proposés avec le scanner. Le défilement des films s’effectue à la main.

Olympia Photomaker 3.0 avis

Notre avis : Moderne et facile à manipuler
L’Olympia Photomaker 3.0 est un scanner diapositive qui intègre des fonctionnalités modernes qui le rendent plus performants.

Réglez la luminosité pour obtenir de meilleures images

L’absence d’un logiciel de retouche d’image sur l’Olympia Photomaker 3.0 est compensée par sa fonction de réglage de la luminosité. Vous pouvez paramétrer l’appareil en mode automatique. La luminosité sera alors automatiquement réglée chaque fois que son capteur de 20 MP scanne une image. Si l’adaptation automatique de la luminosité ne vous satisfait pas, vous pouvez régler le scanner en mode manuel. Avec un seul bouton, vous pourriez alors augmenter ou diminuer le niveau de luminosité en fonction de la qualité d’image recherchée. Cette fonction est très pratique puisque vous pourriez augmenter de manière significative la netteté de vos images.

Conclusion

Le design simple de l’Olympia Photomaker 3.0 cache des qualités très satisfaisantes. Avec une grande facilité, vous pourriez convertir des images de formats analogiques et images numériques stockées sur une carte mémoire SD/SDHC ou directement dans votre ordinateur.

Olympia Photomaker 3.0 test

Notre avis : Moderne et facile à manipuler
L’Olympia Photomaker 3.0 est un scanner diapositive qui intègre des fonctionnalités modernes qui le rendent plus performants.
Informatruc.com | Comparatif, guide d'achat high-tech / électroménager