Quelle est la technologie M2M ?

Lorsque l’on s’intéresse quelque peu aux nouvelles technologies ou aux télécommunications, il n’est désormais pas rare de rencontrer le terme M2M, abréviation de l’expression Machine to Machine. C’est la prononciation de cette dernière en anglais qui a donné lieu au raccourci MtoM, homophone de la version chiffrée. Une fois l’énigme de son nom résolue, l’on comprend qu’il s’agit de communication intermachines, d’objets capables d’interagir.
Mais savez-vous précisément ce que cette technologie signifie ? Connaissez-vous ses applications ? Découvrez le potentiel incroyable des objets communicants.

Comment fonctionne la technologie M2M ?

Il ne suffit pas de se représenter deux ordinateurs plongés dans un dialogue philosophique pour réellement comprendre le concept de « communication » entre deux machines. Concrètement, il s’agit plutôt de considérer cette collaboration comme un échange d’informations sans intervention humaine. Les moyens permettant ce transfert de données sont relativement nombreux. Vous en connaissez sans doute certains, comme le simple réseau filaire ou les réseaux Internet mobiles sans-fil de type GSM 3G ou 4G. La portée de ces réseaux est très importante, mais il en existe également de plus courte portée, comme le NFC (qui vous permet d’utiliser votre téléphone portable pour régler vos achats ou comme carte de transports en commun virtuelle, par exemple). La liaison Wi-Fi fait aussi partie des moyens par lesquels les machines équipées de technologies compatibles peuvent s’envoyer des informations sur lesquelles elles baseront ensuite leurs « décisions ».

Ces équipements peuvent aller du capteur radio à la carte SIM en passant même par le réseau électrique.

Quelles sont les applications de la technologie M2M ?

Notre quotidien est grandement influencé et facilité par l’existence du M2M, parfois sans même que nous ne le soupçonnions. Les objets connectés se cachent derrière de nombreux services auxquels nous ne prêtons même plus attention.

Le secteur de la circulation et des transports, par exemple, est désormais très dépendant de la technologie M2M, et ce, dans diverses circonstances. Sur l’autoroute, vous avez sans doute croisé des panneaux à messages variables. La mise à jour de ceux-ci est effectuée grâce à des informations collectées automatiquement. Ainsi, les alertes publiées se traduisent par une inscription visible de tous en temps réel grâce à une connectivité plus forte. Dans l’autre sens, les équipes de maintenance sont prévenues lorsque l’un des équipements nécessite leur attention.

Si vous souhaitez vous garer dans un parking qui vous indique le nombre de places encore disponibles, c’est grâce au M2M que vous éviterez de tourner des heures durant à la recherche d’un emplacement de stationnement.

Dans le domaine de la livraison, des systèmes M2M donnent des informations en temps réel sur la température ou l’état de la marchandise. Ils permettent d’identifier le chauffeur et peuvent même s’occuper de l’ouverture et de la fermeture automatique des locaux à l’approche d’un camion.

Dans les magasins, les stocks sont gérés par des systèmes connectés qui envoient l’ordre de réapprovisionnement lorsqu’ils atteignent un seuil qui le réclame.

Sur la route, les feux de signalisation communiquent entre eux pour assurer la sécurité et le confort des usagers.

Dans les transports en commun, un tableau vous tient informé(e) de votre temps d’attente avant le prochain bus ou métro.

Les informations météo auxquelles vous avez accès via une application mobile sont maintenues à jour grâce aux données collectées par les capteurs répartis sur les territoires…

Le M2M est-il utile chez moi, à la maison ?

Si vous vous interrogez sur la possibilité de mettre le M2M à profit d’une manière qui vous touche encore plus directement, c’est sans doute à l’IoT (ou Internet of Things soit Internet des Objets en français : les objets connectés) que vous pensez.

Si les balbutiements de la domotique en ont laissé beaucoup de marbre, les objets intelligents promettent de révolutionner notre quotidien, et le font d’ailleurs déjà !

On les retrouve par exemple dans les thermostats intelligents qui réduisent automatiquement la température de vos pièces quand vous sortez de la maison et s’assurent que l’atmosphère sera suffisamment chaude lorsque vous rentrerez. Pour ce faire, ces appareils de chauffage communiquent avec votre téléphone portable qui a pour rôle de vous localiser et de tenir le système informé. Si vous quittez le bureau, le thermostat montera la température au moment le plus approprié.

Les dispositifs de sécurité tirent désormais parti de la technologie M2M eux aussi. Cette fois-ci, votre téléphone sert à vous transmettre l’information. Il vous préviendra si quelqu’un frappe à votre porte et pourra même vous faire parvenir une photo de votre visiteur. Vous pouvez donc très facilement utiliser votre mobile comme interphone, ou configurer votre système de sécurité pour que les autorités soient alertées si quelqu’un s’introduit chez vous sans autorisation.

On retrouve également la technologie M2M dans les véhicules modernes. Les automobiles la mettant à profit dans leurs équipements de sécurité comme la caméra de recul, le régulateur de vitesse, le freinage automatique d’urgence, etc.

Les montres connectées et autres appareils développés pour le sport et la santé sont aussi en mesure de compter le nombre de pas effectués au cours d’une journée, le pouls de la personne qui les porte et de déterminer si son sommeil est de qualité. Toutes les données recueillies permettent aux appareils d’apporter des suggestions visant à optimiser ses exercices ou ses choix diététiques.

La technologie Machine to Machine peut même sauver des vies ! Les pacemakers les plus modernes sont capables de relayer les informations et de prévenir les médecins lorsqu’un patient a besoin d’assistance en indiquant précisément la chambre dans laquelle il se trouve. Ces mêmes dispositifs peuvent aussi enregistrer les données et tenir un journal évolutif de la situation cardiaque des patients.

Que promet le M2M pour le futur ?

La technologie M2M serait-elle la réponse à tous nos rêves de science-fiction ? Peut-être bien.

Le réfrigérateur du futur saura faire vos courses pour vous et s’occupera de commander ce qu’il vous manque dès qu’il détectera que la quantité de bouteilles de votre soda préféré commence à baisser. Il pourra même suggérer des recettes délicieuses basées sur son contenu et sur la nécessité d’utiliser ces denrées plus ou moins rapidement.

Impossible non plus de ne pas mentionner la voiture intelligente qui sera capable de vous conduire là où vous le désirez en toute sécurité sans la moindre intervention de votre part.

Le monde de la médecine est sur le point de connaître une véritable révolution grâce aux promesses du M2M. Les diagnostics ainsi que les protocoles de traitement gagneront en précision et en efficacité pour permettre des résultats plus certains.

Les « villes intelligentes » seront plus économiques, plus écologiques et plus sûres grâce, par exemple, à des solutions de transports en commun optimisées et à des dispositifs de surveillance parfaitement intégrés.

La gestion des énergies propres, comme l’électricité produite par des panneaux photovoltaïques, sera grandement facilitée par l’adoption de la technologie M2M à grande échelle par les fournisseurs d’énergie.

L’introduction de la 5G promet de nous rapprocher encore un peu plus d’un monde où un nombre illimité d’appareils pourront communiquer entre eux pour nous offrir praticité, efficience et sécurité.

Chaque jour, les industries font le choix de privilégier des avancements technologiques qui façonneront le monde de demain. L’on peut donc s’attendre à se voir proposer toujours plus d’applications concrètes des technologies de Machine to Machines dans les années à venir. Il est d’ailleurs estimé que les objets connectés dépasseront les 21 milliards d’ici 2025.

Informatruc.com