Rotofil ou faux : que choisir ? Avantages et inconvénients

Avec le printemps arrive également le gazon. Et pour bien entretenir votre espace vert, rien de tel que d’un outillage complet. Venir à bout des mauvaises herbes n’est pas une mince affaire. Toutefois, nombreux sont les matériels vous permettant de prendre soin de votre jardin sans faire beaucoup d’efforts. Après le passage de la tondeuse, il vous faudra un outil spécial pour les finitions. Dans cette optique, deux matériels sont les plus prisés à savoir la faux et le rotofil. Mais en quoi ils se différencient réellement ? Zoom sur les avantages et les inconvénients de chaque type d’outil.

Découvrez les meilleurs modèles de rotofils testés par notre équipe en cliquant ici.

Faux : avantages et inconvénients

La faux est un outil agréablement économique. Facile à utiliser, elle se révèle être un matériel efficace, tout à fait écologique et très respectueuse de l’environnement. La faux peut vous aider à débroussailler ou à faucher convenablement une surface engazonnée, bien loin des machines mécanisées. Aucun besoin de déployer beaucoup d’efforts puisque la faux travaille pour vous. Effectivement, elle devrait s’adapter à votre morphologie et surtout, elle doit être bien aiguisée.

Cependant, force est de constater que la qualité du résultat obtenu dépendra uniquement de votre force physique et de la surface du jardin à travailler. Elle peut s’avérer fatigante pour certains surtout si la lame n’est pas très bien affûtée.

Rotofil : avantages et inconvénients

En fonction du type de modèle, le rotofil peut s’avérer être d’une grande aide pour se défaire des mauvaises herbes dans un jardin. Effectivement, il est complémentaire de la tondeuse puisqu’accédant facilement aux zones difficiles d’accès comme les tours d’arbres. Toutefois, il est important de noter que le coupe-bordure n’est pas très adapté aux travaux de débroussaillage. Son fil, en général de 1,6 mm², peut se casser facilement dès lors qu’il rencontre un obstacle solide. De plus, son moteur est d’une puissance moyenne, ce qui ne lui permet pas de venir à bout des mauvaises herbes tenaces.

Notre conseil

Le choix est ici très subjectif et dépendant de votre capacité physique, de votre objectif ainsi que de la surface de jardin à travailler. Chaque outil est autant pratique pour se débarrasser des mauvaises herbes. Cependant, certains utilisateurs préfèreront le rotofil à la faux du fait qu’il peut être thermique, électrique sans fil ou manuel. Si vous voulez gagner du temps, un rotofil est préconisé. Pour trouver des modèles compatibles à vos besoins, n’hésitez pas à consulter notre rubrique tests.

Informatruc.com