Surjeteuse : comment ça marche ?

Mieux s’habiller et paraître élégant, qui ne l’a pas déjà souhaité ? Et dans le domaine de la mode, il faut être créatif, faire parler son imagination et créer des modèles originaux. Outre ces paramètres, il faut également attacher de l’importance à la qualité des finitions. Et en ce sens, rien ne vaut une surjeteuse pour des finitions soignées et tout à fait parfaites. Mais pour obtenir des résultats satisfaisants, il faut tout d’abord comprendre le mode de fonctionnement de cet instrument de couture. À usage domestique ou professionnel, la surjeteuse vous permet de réaliser diverses tâches de couture. Certes, aux premiers abords, elle peut être assez complexe. Cependant, avoir un minimum de connaissance, vous l’adopterez facilement. Apprenez donc dans cet article le principe de fonctionnement d’une surjeteuse et comment vous pourrez vous en servir correctement.

Principe de fonctionnement de la surjeteuse

La surjeteuse est un instrument de couture s’avérant assez complète malgré qu’elle ne puisse exécuter un certain nombre de points réalisables par la machine à coudre. Munie de 2 aiguilles généralement, elle fonctionne grâce à 2 jusqu’à 5 fils selon les différentes tâches à effectuer. Une seule aiguille vous permet d’accomplir une action de la surjeteuse à la fois. Les deux aiguilles, quant à elles, peuvent assembler et surfiler vos tissus en un seul passage. Vous avez le choix du nombre de bobines à utiliser en fonction du type de points que vous souhaitez réaliser. Grâce à un couteau, vos tissus seront coupés en même temps que le surfilage, ce qui rend le travail final plus soigné et propre.

Vous n’avez pas le temps de trouver la surjeteuse idéale ? Visitez notre banc d’essai !

La surjeteuse fonctionne à peu près de la même manière qu’une machine à coudre. En effet, il faudra tout d’abord installer les fils et les enfiler dans les aiguilles. La manière d’enfilage des fils varie selon les modèles. Dans la plupart des cas, la notice d’utilisation vous sera d’une grande utilité. En outre, certaines surjeteuses disposent également d’un petit schéma vous aidant à la mise en place des bobines de fil. À noter qu’elle se compose d’un bouton de marche/arrêt et d’une pédale et/ou d’une roulette.

Si vous voulez apprendre plus sur la différence entre la surjeteuse et la machine à coudre, cliquez sur ce lien.

Comment se servir d’une surjeteuse ?

Savoir bien se servir de sa surjeteuse lui permet une meilleure longévité de vie, ce qui réduit également la durée de son entretien. Un minimum de connaissance est primordial, afin de faciliter sa prise en main. Par contre, l’expérience viendra au fil des utilisations. Ainsi, il est conseillé de maitriser toutes les règles de base telles que comment mettre le fil, comment mettre la surjeteuse en marche… De même, lisez bien le mode d’emploi avant toute utilisation pour comprendre comment disposer et agencer les fils afin d’obtenir les points souhaités.

La surjeteuse dispose de nombreux accessoires optionnels et obligatoires, ce qui facilite grandement l’exécution de diverses tâches. Par exemple, vous aurez le pied de biche, le pied passepoil, le pied pose perle, le pied fonceur… Ces accessoires vous aideront à la réalisation de nouvelles touches novatrices à votre création. Par ailleurs, vous disposez également de plusieurs types d’aiguilles spécialement conçues pour la surjeteuse et qui s’adaptent à une certaine qualité de tissus. Elles vous offrent la possibilité d’enjoliver vos créations de par ses pointes normales, ses pointes fines, ses pointes boules, triangulaires ou arrondies…

Si certains modèles sont dotés d’un bac récupérateur, d’autres nécessitent un nettoyage régulier après chaque utilisation. N’hésitez pas à prendre soin de votre surjeteuse en la nettoyant fréquemment et en la recouvrant après usage. Ceci lui assurera une efficacité optimale et une performance accrue à tout moment.

Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs modèles de surjeteuse du marché. Pour plus de détails, consultez notre top 6.

Informatruc.com | Comparatif, guide d'achat high-tech / électroménager