Voyager aux Etats-Unis avec un ordinateur portable

Afin de pouvoir entrer sur le territoire américain il n’est désormais plus obligatoire de présenter un visa.

En effet, après la mise en exécution du programme d’exemption de visa, toute personne de nationalité française possédant un passeport biométrique ou Delphine (passeport à lecture optique) a le droit de séjourner aux États-Unis. Ces passeports doivent néanmoins avoir été créés avant octobre 2005 et être valide durant toute la durée du séjour.

Toutefois, la mesure visant à interdire les ordinateurs portables pour les vols à destination des USA a quelque peu changé la donne.

Peut-on se rendre aux États-Unis avec un ordinateur portable ?

Depuis mars 2017, afin de prévenir toute menace terroriste, les ordinateurs portables ne sont plus autorisés dans les avions reliant les États-Unis et le Moyen-Orient.

Toutefois,le Moyen-Orient n’est pas la seule région a être mise en cause.

« Il est probable que les restrictions mises en place en mars soient étendues à d’autres régions. »

Déclarait David Lapan, porte-parole du ministère de la Sécurité intérieure française.
Au mois de mai 2017, les autorités américaines ont ainsi évoqué la possibilité d’une mesure visant à interdire les ordinateurs portables en cabine pour toutes les lignes reliant l’Europe et les USA, expliquant que l’on pouvait s’en servir pour déclencher une bombe.

« C’est vraiment l’obsession des terroristes : abattre un avion en vol, particulièrement un avion américain, bondé d’Américains à bord. Il y a une menace réelle. »

Avait annoncé le ministre américain de la Sécurité intérieure john kelly sur la chaîne Fox News.
Cette mesure n’a finalement pas été appliqué à l’Europe, le gouvernement américain préférant accentuer les contrôles sur les voyageurs et leurs appareils électroniques plutôt que de simplement les interdire.
L’obtention de l’autorisation ESTA reste ainsi le moyen le plus souple pour se rendre outre-Atlantique.

L’autorisation ESTA USA

Avant de s’envoler vers les États-Unis il est donc absolument nécessaire de se munir d’une autorisation ESTA USA (Electronic System for Travel Authorization).
Il s’agit d’un formulaire qui doit obligatoirement être complété et signé au moins 72 heures avant le départ.
Cet acte remplace l’ancienne feuille verte et concerne les ressortissants français ainsi que les tous citoyens des pays qui ont adhéré au Visa Waiver Program (VWP). Il est à noter que cette autorisation, concernant également les mineurs, a une durée de validité de deux ans et qu’il faut prévoir une taxe de 14 dollars, à régler par carte bancaire, pour l’obtenir.

Le Visa pour les États-Unis

Dans le cadre d’un séjour supérieur à 90 jours, le visa devient obligatoire. Il en existe différentes sortes, qui diffèrent selon le type de voyage effectué.

Voici les principaux :

  • le visa visiteur : qui est destiné aux personnes voyageant aux États-Unis temporairement pour affaires, loisirs ou dans le cadre d’un traitement médical.
  • le visa travailleur : qui concerne les voyageurs souhaitant aller aux USA afin d’y occuper un emploi.
  • le visa étudiant : qui permet aux étudiants étrangers de poursuivre leur scolarité outre-Atlantique.

Pour l’obtention de n’importe lequel de ces visas, il faut se rendre à l’ambassade et déposer une demande officielle. Certains visas sont plus compliqués à obtenir que d’autre et leur coût varie, allant de 150 à 400 euros.

Liens utiles : les meilleurs VPN pour voyager

Informatruc.com | Comparatif, guide d'achat high-tech / électroménager